Histoire

Amicale Sportive des Cheminots de Saint-Priest

Tout a commencé en 1942 où plusieurs cheminots du quartier de PLM (comme l'on disait à l'époque) se réunissaient en vue de fonder une société d'agents SNCF. Monsieur Jean De FILIPPIS, délégué au Comité Local d'Action Sociale (CLAS), était chargé d'accomplir les démarches nécessaires pour l'acquisition d'un terrain. Un terrain situé au bout de la cité SNCF, rue Pierre SEMARD, était cultivé par Monsieur POULET, un boucher de VENISSIEUX qui produisait ses propres légumes.

La direction de la SNCF fit le nécessaire pour que ce terrain soit mis à la disposition de la future association.   C'est l'actuel stade SNCF.

Son aménagement ne fut entrepris qu'ultérieurement car c'était l'époque des restrictions, tout manquait, surtout la nourriture. Il était plus préférable d'aider les enfants de la cité SNCF à se nourir, d'autant plus que plusieurs cheminots fondateurs étaient déportés ou incarcérés pour fait de résistance.

Puis vint enfin, la libération ! Et c'est là que tout à commencé ! Tout le pays était en fête, et SAINT-PRIEST aussi. Dans le quartier du PLM, celui des cheminots, les festivitées qui s'y déroulèrent sont restées dans les mémoires de tous les anciens qui vêcurent ces moments-là ! Tous les soirs, on dansait, on riait, on s'amusait chez les cheminots, sur ce terrain situé au bout des cités SNCF.

La grande amitié qui unit les gens du rail devint alors encore plus fraternelle et on ne pouvait en rester là !

C'est ainsi que le 20 Avril 1946, notre groupe de cheminots fondait " l'Amicale Sportive des Cheminots de SAINT-PRIEST". Le premier président fut François CASTILLAN et Jean De FILIPPIS le vice-président. Ces gens du rail aménagèrent eux-mêmes le terrain que la SNCF avait mis à leur disposition, pour y édifier petit à petit des installations sportives (leur premier vestiaire fut un vieux wagon réformé).

L'essor des deux sections "football" et "Boules" permit à cette société de se hisser parmi les plus actives de la banlieue Lyonnaise. Les équipes de football en FSGT, se faisait rapidement une solide et flatteuse réputation. Les séniors furent champions du Lyonnais en excellence et les cadets furent champions du Lyonnais en 1951.

Quant aux concours organisés par la section boules, ils bénéficiaient de la participation des plus grands champions nationnaux et étrangers de l'époque; champions qui prenaient un réel plaisir à évoluer sur les jeux du stade SNCF et ceux tracés entre les voies ferrées (et oui !!!) face au stade SNCF lors des concours gigantesques réunissant jusqu'à ... 256 équipes. Quelle animation !

Puis en 1954, les jeunes footballeurs émigrèrent sous d'autres cieux, cédant à la convoitise des grands clubs régionnaux dont ils foulèrent, pour la plupart, non pas la pelouse mais le banc de touche.Cet exode marquait alors la disparition de la section football. Seule subsistait la section boules, qui peut à peut déclinait jusqu'en 1962.

De 1962 à 1969 suivit une période d'inactivité et de sommeil, et le stade SNCF tombait dans l'oubli le plus total.

En octobre 1969, il se trouva quelques cheminots anciens et plus jeunes qui émirent le voeux de relancer l'activité de la société avec la création d'une nouvelle section football affiliée cette fois à la Fédération Française de Football. C'est en 1970 que fut créée la section pétanque. La saison 1970/1971, voyait le grand début en compétitions officielles d'une équipe "séniors" et d'une équipe "cadets" de l'AS Cheminots de SAINT-PRIEST.

Histoire de la tortue

 
CLUB
×